POE Collective

Accueil Dispositifs POE Collective

Née de la volonté de faciliter, sur un bassin d’emploi, la mise en relation entre les besoins de mains d’œuvre des entreprises sur les métiers qualifiés en tension, avec les demandeurs d’emploi, la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective (POEC) est ainsi portée par la branche comme une des solutions pouvant répondre aux manques de compétences dans la métallurgie.

La POEC (article L. 6326-3 du code du Travail) permet à plusieurs demandeurs d’emploi de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des métiers en tension définis par l’Observatoire prospectif et analytique des métiers et qualifications (la liste est disponible sur le site Internet de l’Observatoire).

http://www.observatoire-metallurgie.fr/

La POEC « constitue un outil privilégié pour faire face aux difficultés de recrutement rencontrées sur certains métiers industriels » (Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie).

Elle est limitée à 400 heures de formation (immersion en entreprise incluse). L’immersion en entreprise ne doit pas dépasser 1/3 du parcours. La formation est dispensée par un organisme de formation professionnelle continue, ou par un centre de formation d’apprentis de l’industrie (CFAI) pour les demandeurs d’emploi de moins de 26 ans.

[/cm

Demandeurs d’emploi

Contrat de travail pouvant être conclu à l’issue de la POE collective :

  • Un CDI (éventuellement en contrat de professionnalisation)
  • Un CDD d’au moins 12 mois (éventuellement en contrat de professionnalisation)
  • Un contrat d’apprentissage

L’OPCAIM conclut une convention avec Pôle emploi, qui précise les objectifs, les modalité de formation et les modalités de cofinancement de la POE.

Parcours de formation : Prise en charge des coûts pédagogiques à hauteur du coût réel dans la limite de 400 heures,le coût horaire moyen des actions de formation de POE collective ne pourra excéder 16 €.

Les actions peuvent être cofinancées par une convention régionale (PIC notamment)

 

.

  • convention(s) de formation et annexes,
  • attestations de présence dûment émargées par les bénéficiaires ou, pour les séquences de formation ouvertes ou à distance, selon les modalités d’organisation retenues, les justificatifs permettant d’attester la réalisation des travaux, les informations relatives au suivi, à l’accompagnement et à l’assistance du bénéficiaire, des évaluations spécifiques organisées au cours de la formation.