Période de professionnalisation


Les périodes de professionnalisation ont pour objet la participation des salariés en CDI à des actions visant :

  • prioritairement, l’obtention d’un CQPM ou CQPI, inscrit sur la liste A de la CPNE,
  • l’obtention d’une qualification professionnelle inscrite au RNCP,
  • l’accès au socle de connaissances et de compétences défini par décret,
  • l’accès à une certification inscrite à l’inventaire établi par la CNCP.

Les périodes de professionnalisation peuvent également abonder le compte personnel de formation

Les parcours de formation mis en place dans ce cadre ont une durée minimale de 70 heures sur 12 mois calendaires. Cette durée minimale ne s’applique pas :

→ aux actions de validation des acquis de l’expérience,

→ aux formations sanctionnées par une certification inscrite à l’inventaire de la CNCP

→ aux formations financées dans le cadre de l’abondement au compte personnel de formation.

Actions de formation

Dans la limite des disponibilités financières, prise en charge des coûts pédagogiques sur la base d’un forfait de remboursement plafonné à 80 % du coût réel, et dans la limite de

32 € de l’heure/stagiaire pour les formations industrielles

25 € de l’heure/stagiaire pour les formations non industrielles.

Ce forfait est porté à 100 %, du coût réel dans la limite de 32 € de l’heure, lorsque ces formations sont suivies par les femmes employées dans des entreprises de moins de 50 salariés, dès lors que ces formations préparent à une certification inscrite sur la liste A ou sur la liste B de la CPNE.

 

Passage des évaluations de certification

Forfait de 500 € pour le passage des évaluations d’un CQPM ou d’un CQPI

Passage des évaluations des autres certifications (hors CQPM/CQPI), dont les blocs de compétences : prise en charge au réel, dans la limite de 300 € , dans la limite, pour les blocs de compétences, de deux passations prises en charge sur une période d’un an

 

Allocation de formation

(50 % du salaire net)

Prise en charge à 50 % pour les heures de formation accomplies en dehors du temps de travail.

 

Actions d’accompagnement à la VAE

Prise en charge dans la limite de 62 €/heure hors TVA et dans la limite de 24 h/salarié.