FSE (Fonds Social Européen)

fse-leurope-sengage-en-lrOpcaim (fond blanc)   fse-inclusion


Intitulé du projet: Développer les compétences sur les métiers en tension dans la métallurgie
Période prévisionnelle de réalisation du projet: du 01/09/2016 au 31/08/2018
Région Administrative: Languedoc-Roussillon
Référence de l’appel à projet: DIRECCTE – Languedoc-Roussillon – Service Europe – AP axe 2 anticiper les mutations et sécuriser les parcours professionnels économiques
Axe prioritaire:  2 – Anticiper les mutations et sécuriser les parcours et les transitions professionnels
Objectif thématique/priorité d’investissement/objectif spécifique:  2.8.5.3 – Former les actifs occupés (salariés, entrepreneurs, indépendants, …) qui bénéficient le moins de la formation en particulier, les moins qualifiés, les femmes et les seniors

Notre projet s’inscrit dans le périmètre des métiers en tension identifiés par la branche professionnelle de métallurgie et les partenaires sociaux : Opérateur de production en usinage, Opérateur régleur tournage/fraisage, Rectifieur, Chaudronnier, Soudeur, tuyauteur, Opérateur régleur, Technicien de maintenance, Hydraulicien, Roboticien, Technicien méthode etc… (cf liste des métiers en tension, http://www.observatoire-metallurgie.fr/les-metiers-en-tension).

L’objectif de nos actions est de répondre à vos problématiques concernant les compétences vos salariés liées :

  • aux investissements matériels (machines-outils à commande numérique, centres d’usinage, robots, pliage CN, découpe plasma CN, etc…)
  • aux stratégies de nouveaux marchés (implantation nouvelle production, amélioration de la gestion de production, évolution de l’organisation industrielle, etc…)
  • à l’innovation et à la conception de nouveaux produits (Bureaux d’études, méthodes, CAO, DAO, normes environnementales, etc…)
  • au développement  à l’international (langues étrangères, structuration d’un mode de management, marketing, communication etc…)

Ce projet se décline en deux actions distinctes liées aux problématiques  de ces métiers en tension :

  • Formations industrielles : l’objectif est de développer les compétences de vos salariés sur des domaines techniques et transférables afin d’assurer leur employabilité dans le secteur de la métallurgie.
  • Formations transversales et tertiaires : Ces actions auront pour objectif de développer les compétences de vos salariés administratifs (comptabilité, paie, secrétariat, RH, etc…).

L’aide FSE est sollicitée pour vous accompagner sur les problématiques énoncées ci-dessus.

L’OPCAIM avec le soutien de l’ADEFIM Languedoc Roussillon proposent d’accompagner les entreprises entrant dans le champ d’application suivant :

  • Les entreprises appliquant la convention collective de la Métallurgie et à jour de leurs obligations légales au titre de la formation professionnelle continue
  • Les entreprises de toutes tailles confondues et prioritairement les PME de moins de 50 salariés et les TPE
  • Les entreprises dont le siège social se trouve sur la Région LR ou les entreprises disposant d’un établissement en gestion autonome situé sur la Région LR.

Salariés en CDD ou CDI, relevant des entreprises de la métallurgie et plus particulièrement:

  • les femmes
  • les salariés âgés de 50 ans et plus
  • les salariés ayant un niveau de formation IV (BAC, BP, BAC Pro) ou infra

Objectifs de l’action

  • Permettre à chaque stagiaire de renforcer ses compétences face à l’évolution des technologies industrielles
  • Renforcer les connaissances de bases techniques non acquises
  • Favoriser l’évolution professionnelle des salariés les moins qualifiés

Contenu de l’action

Tout module de formation qui répond au développement des compétences sur des métiers en tension définis par « l’observatoire de la Métallurgie » au niveau national (http://www.observatoire-metallurgie.fr/les-metiers-en-tension) dans les domaines suivants :

  • Connaissance de bases théoriques (lecture de plan, dessin industriel…),
  • Connaissance des machines-outils à commandes numériques
  • Usinage traditionnel (tournage, fraisage…)
  • Configuration et mise en service des équipements de base en automatisme
  • Contrôle qualité des pièces fabriquées et des corrections à réaliser
  • Maintenance de premier niveau
  • Hydraulique, pneumatique
  • Assemblage de pièces
  • CAO-DAO
  • Soudage
  • Transformation des métaux (pliage, traçage, découpe…)
  • Organisation industrielle

Toute formation constituant tout ou partie d’un CQPM (Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie) et permettant aux salariés de valider des compétences « métiers » pour accéder à une démarche de certification. Ces actions pourront correspondre à des compétences liées aux métiers en tensions définis par « l’observatoire de la Métallurgie » au niveau national (http://www.observatoire-metallurgie.fr/les-metiers-en-tension).

Objectifs de l’action

  • Permettre à chaque stagiaire de renforcer ses compétences administratives, rh, comptabilité, gestion,…
  • Renforcer les connaissances de bases en Français et Langues étrangères
  • Favoriser l’évolution professionnelle des salariés les moins qualifiés

Contenu de l’action (liste non exhaustive)

  • Langues étrangères: Acquérir des compétences nécessaires pour mener à bien des activités en langue étrangère en situation professionnelle
  • Français: S’adresse à des salariés qui souhaitent améliorer leur communication à l’écrit et à l’oral pour leur permettre d’acquérir des fondamentaux en lecture et écriture et de remettre à niveau leurs compétences de bases afin de sécuriser leur parcours professionnel et de mener une réflexion sur leur évolution professionnelle.
  • Management de proximité:
    • Acquérir les compétences professionnelles requises par la mission de management.
    • Comprendre et connaitre les missions du manager de proximité
    • Permettre à un opérateur d’évoluer vers une mission d’animateur d’équipe et d’encadrement
  • Informatique Bureautique et Programmation: S’adresse à des salariés qui souhaitent améliorer leurs compétences informatiques en bureautique (Excel, Word, Powerpoint, Outlook,…) et en langage de programmation (HTML5, c#, Java,…)
  • Comptabilité-Gestion-Paie: S’adresse à des salariés qui souhaitent améliorer leurs compétences informatiques sur des logiciels spécifiques de gestion.

L’entreprise, en recevant le soutien du fonds social européen, s’engage à:

  • Faire la publicité du financement du fonds social européen.
  • Recueillir les informations nécessaires au suivi des indicateurs FSE (questionnaire annexé à la demande de gestion et de financement)
  • Mettre en concurrence les organismes de formation qui dispenseront les formations (minimum 3 devis)

Documents à consulter:

Vous aussi bénéficiez des financements de l’Europe via l’ADEFIM Languedoc-Roussillon,

contactez votre Conseiller ADEFIM au 04 67 13 83 68